Recherche

Le chauffage a été la décision la plus difficile

À Berthoud, une maison décrépie vieille de 40 ans a cédé la place à une maison efficace d'un point de vue énergétique, confortable et lumineuse pour une jeune famille.

«Nous ne sommes pas particulièrement écolis»

Il y a trois ans, lorsque la jeune famille Marti-Künzle a acheté une maison familiale vieille de 40 ans à Berthoud et s'est attelée au projet d'assainissement, sa priorité n'était pas seulement de réduire la consommation énergétique. La propriétaire de la maison, Hanna Marti déclare: «Nous voulions nous sentir bien, avoir davantage de place pour les enfants et un standard qui corresponde à notre époque». La maison était encore dans son état d'origine, et la famille tenait également à conserver le patrimoine bâti.

Besoin de conseils et de connaissances

«Nous n'avions pratiquement aucune expérience en matière de rénovation». Un nouveau monde s'est alors ouvert au couple, qui passait ses soirées à comparer les systèmes de chauffages, à étudier des magazines d'architecture et à faire des recherches sur Internet. Avec une question récurrente: le budget. Et des doutes ont également fait leur apparition: rester au chauffage à gaz, plus économique, ou passer à un système plus moderne, mais plus cher? Les tuiles solaires auraient coûté trop cher, et les panneaux solaires n'entraient pas en ligne de compte pour des raisons esthétiques. Quant à la sonde géothermique, elle n'était pas autorisée dans le quartier en raison des eaux souterraines. La meilleure alternative s'est ainsi avéré être la pompe à chaleur air-eau.

image-story-3-3-content.jpg image-story-3-4-content.jpg image-story-3-5-content.jpg

La pompe à chaleur air-eau comme meilleure alternative

«Le chauffage a été la décision la plus difficile», se souvient Hanna Marti. Également en raison des conséquences. Pour une pompe à chaleur, on doit disposer d'une isolation vraiment excellente et de suffisamment de fenêtres pour accueillir la chaleur naturelle du soleil; sinon, la chaleur peut ne pas être suffisante ou la facture d'électricité explose en hiver, durant les longues périodes de froid et de brouillard. «J'avais peur de geler en hiver et aussi que la pompe fasse trop de bruit». Pour prendre leur décision, Hanna Marti et Robert Künzle se sont assis dans un jardin appartenant à des tiers et ont écouté le bruit de la pompe à chaleur qui y était installée. Ils ont ainsi pu constater que celle-ci était à peine audible.

Augmentation du confort, baisse des coûts énergétiques

La famille est reconnaissante au bureau d'architectes Huggler, car elle habite aujourd'hui dans une maison moderne, efficace d'un point de vue énergétique et lumineuse: une maison où une famille se sent bien partout. En été, il ne fait pas trop chaud, et en hiver la température reste agréablement chaude. «Et nous payons nettement moins pour le chauffage et l'électricité en comparaison avec notre précédent appartement de location, qui était mal isolé». L'architecte a aussi été la force motrice qui nous a parlé du Programme Bâtiments et a veillé à ce que nous obtenions les subventions nécessaires pour le projet type.

image-story-3-5-content.jpg

Mesures pour l'enveloppe du bâtiment

Toit/terrasse 260 mm laine de verre
Façade/mur extérieur 140 mm EPS / XPS
Sol des combles, sol de béton pour la cave 140 mm EPS / XPS

Mesures de technique du bâtiment

Chauffage Avant la rénovation: chauffage au mazout
Après la rénovation: pompe à chaleur air-eau

 

Rentabilité

Coûts de rénovation ~ CHF 86'700
Contributions d'encouragement y c. déductions fiscales ~ CHF 37'100
Economies des coûts liés à l'énergie et à l'exploitation (valeur effective) ~ CHF 48'900

Base de calcul: Estimation approximative d'un spécialiste

Besoins énergétiques annuelles

Avant la rénovation ~ 97,0 kWh / m2 SRE
Après ~ 38,0 kWh / m2 SRE

Base de calcul: Estimation basée sur la calculation du valeur U des éléments individuels